Please reload

Posts Récents

I'm busy working on my blog posts. Watch this space!

Please reload

Posts à l'affiche

Bilan de l'aventure

May 6, 2018

 

 

 

Bilan du Corsica Adaptation ! 
« Qu’on me dise pas que la solidarité n’existe plus dans ce monde : Lettre à mon élève mais pas que .. » 

{ c’est long mais tellement important pour tout comprendre de l’aventure et la suite de TEP’S, alors si vous avez rien d’esquisser un sourire durant ces 6 derniers mois, prenez le temps de lire jusqu’au dernier MOT, c’est la dernière publication, partagez et rejoignez nous 🙂

« Nour, comment commencer autrement cette lettre que par ton prénom. Tu es la grande gagnante de ce Corsica Adaptation, et pas seulement parce que tu es allé au bout de ton rêve ou que tu as réalisés les épreuves qui t’était demandés. Mais parce-que tu l’as fait avec une détermination et une volonté qui n’a cessé de m’impressionner et d’impressionner chaque personne que tu as pu rencontrer. 
Tu as fait du Corsica Adaptation une aventure humaine et tu as prouvé que tout est possible avec le sourire et avec de la volonté 🙂 
Et Barbe Noire comme tu aimes m’appeler est tellement fier de toi ! 

Beaucoup diront que tu es un exemple pour les enfants en situation de handicap. Mais je sais que ta volonté est qu’on ne te considère pas comme « handicapée » comme ils disent, mais comme une enfant « normale » comme tu aimes le dire. Mais il faudra t’y faire, Nour. Aujourd’hui, tu n’apparaîtra pas comme une enfant « normale », non pas parce - que à certain moment tu as besoin d’aide, mais parce que la normalité n’existe pas dans ce monde, ce terme a été inventé par des personnes qui ont peur de la différence. Et ce que tu a réalisé est considérée comme différent pour les autres ! Alors au lieu de dire que tu as simplement réalisé un rêve d’enfant, on cherchera des excuses et ce qui fait ta différence aujourd’hui, sera souvent mis en avant. Mais rien est grave ne t’inquiètes pas. 

Tu le verras en grandissant, la normalité est un bien grand mot dans un monde où chaque différence rend plus riche chacun d’entre nous. Un jour un ami m’a dis une phrase que j’ai envie de te partager aujourd’hui : tu es différente comme tout le monde 🙂

Pendant cette aventure, je n’ai pas vu une enfant en situation de handicap déplacer les montagnes, mais j’ai vu avant tout une enfant qui avait seulement envie de faire les mêmes choses que les autres en réalisant ses rêves, un sourire qui n’a cessé d’émerveiller nos journées, un regard de détermination et un caractère qui te pousse à dépasser tes limites. 

Notre rencontre à l’hôpital n’est pas un hasard, nous savons l’importance de vivre cette vie avec folie et envie ! Je ne pouvais pas trouver mieux comme aventurière pour m’accompagner dans ce premier projet et j’ai été ravi d’avoir pu monter celui - ci accompagné par tes parents, ton médecin et l’équipe para-médicale qui ont tout de suite compris l’importance de ce projet. Je ne remercierai jamais assez tes parents de nous avoir fait confiance et de t’avoir permis de vivre ce rêve ! 

J’ai aimé voir notre relation changer passant d’une relation prof - élève à celle de compagnons de voyages. J’ai détesté toute ces fois où tu n’as voulu en faire qu’à ta tête ou toutes ces fois où tu me tirait la barbe. Comme tu as dû détester toutes ces fois où je te demandais de te reposer et de te canaliser.  
Nour, je pensais te connaître en partant à l’aventure avec toi, je pensais que ce quotidien à l’hôpital m’avait déjà appris beaucoup sur toi mais l’aventure m’a prouvé que la vie est faites de surprises et de belles leçons de vie. J’ai réappris à te connaître dans un lieu différent, tu n’étais pas là même, tu m’à réellement impressionné par ton envie de réussir et de ne jamais rien lâcher. 

Au fil de l’aventure, je t’ai vu évoluer Nour. J’ai appris à me connaître, à me remettre en question et à me poser les bonnes réflexions. J’ai très vite compris que de te proposer des activités sur le fauteuil ne te permettait pas de t’épanouir et qu’il te fallait être actrice pour en profiter. J’ai très vite compris que le vélo apparaissait comme le moyen de déplacement le plus adapté pour te permettre de trouver cet épanouissement tout en réalisant une action. Jusqu’au jour, où je t’ai vu sur le quadrix, tu étais tellement différente, ton sourire tellement communicatif, ton regard tellement profond et j’ai alors compris que le vélo n’était qu’une étape vers un autre épanouissement : celui de pouvoir pratiquer quelque chose seule, sans que je sois là, en prenant tes propres décisions. 
Je l’avais déjà vu dans l’épreuve en duo à aveugles ou tu as pris un malin plaisir à contrôler mes déplacements. 
Finalement même si tu pédalais sur le vélo, j’avais toujours le contrôle du guidon mais cette fois - ci, tu étais la seule à contrôler tes déplacements. Je n’oublierai jamais ce moment qui me permet d’encore d’apprendre sur mon métier. Toutes ces adaptations ne sont que des étapes pour qu’un jour, chaque personne puisse trouver un épanouissement dans une action qu’elle réalise seule ! 

Je t’ai vu également t’épanouir au contact d’autres enfants lors de notre passage à Ajaccio avec le CSJC - Centre du Sport et de la Jeunesse Corse j’ai encore vu ta détermination à vouloir faire mieux que les autres. Et j’ai surtout vu des enfants sans jugements, te considérant comme tu aimerais qu’on te considères. Et ces journées m’ont redonner espoir à des valeurs du vivre ensemble et de l’acceptation de chacun dans le respect des différences ! 

Je me souviendrais de ces premiers kilomètres à vélo, de cette première épreuve à la sarbacane donnant une sensation intense de pratiquer cette activité face à la mer après l’avoir tant pratiqué à l’hôpital.. 
je me souviendrais de ces sorties Pirogue ou encore une fois tu nous as impressionné, à tes échanges avec Laurent d’acqua Vanua. Le début de bien belles rencontres qui ont marqués cette aventure. Je me souviendrais de ton enchantement à passer ces quelques jours dans le maquis Corse chez JJ, ton bonheur de pratiquer avec d’autres enfants, de découvrir le quadrix et la tyrolienne. Je me souviendrais de ces descentes en vélo à se sentir seule au monde. Mais également à ces montées comme celles du Col de Bavella où tu m’as poussé dans mes propres limites. Je me souviendrais de ta joie lorsque je t’ai retrouvé après le vol en parapente et l’émotion quand je me suis retrouvé face à toi sur les poteaux. Ton regard et ton sourire en disait long sur ton aventure. 

J’ai hâte de remplir ton bulletin scolaire Nour, aucun enseignant ne pourra croire à la liste des sports qui y figureront! 

Tu es la grande gagnante car au delà d’être aller au bout de tes limites comme cette fameuse épreuve de Course D’orientation, tu as contraint d’autres personnes à réaliser des choses qui auparavant n’aurait jamais fait. Avec ta détermination, tu pousses les autres à se surpasser, et ça c’est fort. 

Mais Nour on était pas seule dans cette aventure et j’aimerai te parler de ceux qui ont permis ce rêve et de la suite de TEP’S. 

Le Corsica Adaptation est le premier grand projet de TEP’S et répondait à une envie que j’avais depuis des années mais j’étais loin de m’imaginer le travail, les obstacles que celui-ci allait demandé. Car je dois vous l’avouer, et c’est important de le dire aujourd’hui. Tout n’a pas été facile pour monter cette aventure. 
Il y a eu des moments de doutes, de frein, des moments où nous n’avons pas eu le soutien espéré et où il a fallu se battre et trouver les bonnes stratégies pour monter petit à petit un projet, qui on le savait déjà avait pour objectif de devenir une aventure ! On nous a pris pour des fous, on a souvent essuyer des échecs mais on s’est toujours relevé. S’il faut retenir une chose, c’est que pour réaliser ses rêves, il ne faut jamais lâcher, quitte à être en désaccord avec certaines personnes, il faut toujours y croire, car c’est votre rêve et vous seule savez quel sacrifice vous avez fait pour le réaliser. C’est lorsqu’on le réalise, qu’on réalise vraiment que finalement tout est possible 😉

Mais je crois que notre réel chance a été d’être soutenu par des personnes que l’on estimait beaucoup, par des proches et même par des inconnus qui était aussi fous que nous et qui montrait beaucoup d’espoir en ce projet. 

À partir de là, on a jamais cessé de croire en notre rêve et on s’est donné les moyens de le réaliser malgré les obstacles ! Ben oui, si même nous on commençait à douter, comment voulez vous que les autres aient confiance ! Alors on y a cru ! On ne parlais plus de projet mais d’aventure ! 
Le fait de nous savoir soutenu nous a donné la force de garder la certitude qu’on allait le faire ! 
Le fait d’avoir 3 parrains qui ont déjà réalisés des aventures hors du commun a été un plus indispensable pour croire en notre projet et le monter avec sérénité . J’ai été bluffé par l’aventure de Adventures Of Raf
en Mongolie avec Yoan et encore plus admiratif quand j’ai appris à le connaître. C’est clairement eux le déclencheur de notre aventure. 
J’ai été bluffé par le film de @ThierryCorbalan-Le dauphin Corse 
mais encore plus administratif quand j’ai appris à connaître un Homme avec un coeur énorme qui fait tellement pour les autres sans forcement le mettre en avant. J’ai été bluffé par les aventures de Sam fait rouler autour du monde en van, mais tellement admiratif après l’avoir rencontré. Avec lui j’ai réalisé l’un de mes plus grands rêves, pouvoir amener du rêve aux enfants de l’hôpital en invitant Sam et son van dans mon gymnase. Ce moment d’échanges entre lui et les enfants, sa façon de faire passer des messages tellement inspirants est une énergie qui m’a accompagné tout au long de l’aventure. 
J’ai surtout vu qu’autour de chaque Homme qui inspire, il y a quelqu’un à côté. J’ai alors compris qu’un projet comme celui-ci serait encore plus humain, en m’épaulant de personnes à mes côtés. Mais pas à n’importe quel prix. 

Le Corsica Adaptation, c’est une aventure humaine pour Nour et moi et ma volonté était d’en faire une aventure également pour des bénévoles sur place. L’importance du bénévolat était une volonté qui m’a tenu tout au long de la préparation et je suis fier de voir que des personnes y aient trouvés bonheur dans cette forme de solidarité souvent délaissés aujourd’hui. Il était important de pouvoir cumuler les compétences de chacun ( vidéaste, photographe, accompagnateur, infirmiers) tout en créant cet élan de solidarité. Le Corsica Adaptation est donc une aventure solidaire en tout point. 
À ce titre je souhaite remercier chaque bénévole pour leur dévouement et leur implication au projet,Quentin, Remi, Jean-Louis, Laurie - Anne, Marion, Camille, Alex, Antoine, Jean-Jacques, Anissa, Salma. 

J’aimerai également te parler de toutes ces personnes qu’on a rencontré sur la route et qui m’ont prouvés encore une fois que le plus beau voyage se fait par les rencontres que l’on fait, et qu’il est important de se laisser transporté par les imprévus et les opportunités qui s’offre à nous. Aucun chemin n’est tracé dans la vie, et comme l’a dit notre ami Laurent « rien ne se passera comme prévu mais tout se passera bien ». Je n’oublierai pas non plus nos différentes rencontres notamment à Ajaccio, avec Philou, Xavier, Florine, Thierry, et tous les jeunes, avec Emmanuel à Bastia, avec le monsieur à Barchaggio.. 

Le Corsica Adaptation c’est une aventure sur place mais avec la volonté de faire profiter du monde car c’est en s’inspirant des autres qu’on a réalisé notre rêve. 
Car si cette aventure peut être inspirante pour d’autres personnes, quelque soit leurs rêves,pourquoi s’en priver ! On a donc vraiment essayer de vous faire vivre au mieux cette aventure, c’est comme notre récompense pour vos soutiens et surtout avec la volonté de montrer que c’est possible, que c’est pas dingue ce qu’on a fait, que c’est réalisable! 
La mise en place des vidéos chaque soir nous permettait de partager un bout d’aventure avec vous et de vous emmener dans notre quotidien ! Je remercie avec une extrême sincérité Quentin qui nous as accompagné depuis le début du projet. Il a été l’un des premiers à nous soutenir et si vous avez pu profiter de ces magnifiques images, c’est grâce à lui. Il a été aussi un appui indispensable tout au long de l’aventure. Notre entente ne s’arrête pas là, parce que au delà d’une réelle amitié qui s’est créé, nous avons les mêmes ambitions pour la suite. Nous pouvons vous annoncer que nous allons réaliser un FILM sur l’aventure que nous avons hâte de vous partager ! 

Pour une telle aventure, la question de l’argent revient souvent et même si l’on veut croire aux rêves les plus fous, il y a un moment donné où tu dois te poser les bonnes questions. 
Très vite avec Quentin on a décidé de réaliser une vidéo pour parler du projet, et très vite les soutiens sont apparus à une vitesse folle. La cagnotte n’a cessé d’augmenter et les messages de soutiens nous ont fait le plus grand bien. J’ai très vite compris que ce projet n’intéresserais pas les grandes entreprises pour nous sponsoriser ( a l’exception PeugeoteGroupe Bernardard) et quel fierté d’avoir pu faire de ce projet, une aventure solidaire pour tout le monde. Qui que vous soyez, quoi que vous ayez donné, que votre don soit d’argent ou de sourires, vous avez contribué à la réalisation de ce projet ! 
J’ai vu des amis en galère d’argent donner plus que ce qu’ils ne pouvaient mettre, j’ai vu des lycéens à Créteil organiser un marathon solidaire pour récolter de l’argent, j’ai vu un mec qu’on ne connaissait pas organiser une cagnotte pour son anniversaire et nous reverser l’argent. 
J’ai aussi vu une association nous faire confiance et nous accompagner dans ce projeCoucou Nous Voiloulouu et nous avons été fiers d’être les ambassadeurs AbracadaBoxBoxx.
Merci Hôpitaux de Saint-Mauriceicee, aux associations partenaiADLVDLCap'APAAPAA. 

Je ne sais pas si vous pouvez vous imaginer à quel point je vous suit reconnaissant pour votre confiance et votre générosité car ce projet c’est grâce à vous ! 

Afin de construire avec sérénité la suite de TEP’S, il est important que le Corsica Adaptation soit à sa place et j’aimerai vous expliquer son positionnement. 
Pour ceux qui me le demande, il n’y aura pas de Corsica Adaptation version 2 ou une autre aventure du même genre : Handi Koh Lanta. Pas parce que ça ne m’intéresse pas, mais parce que j’ai la conviction que chaque bonne chose a une fin et que surtout le Corsica Adaptation c’est avant tout l’aventure de Nour, qui a été réfléchi selon son rêve, ses besoins, ses envies, ses possibilités et comme chaque enfant est différent, chaque aventure sera différente ! 
Qui dit aventure différente ne veut pas dire inexistante, TEP’S reviendra donc avec des nouveaux défis d’aventure ! Le Corsica Adaptation était la première aventure avec comme objectif de tester ce qui était possible de faire pour aller encore plus loin par la suite!

Mais ce n’est pas tout, TEP’S veut aller plus loin en réfléchissant sur la mise en place d’activités physiques adaptées dans différents hôpitaux, et surtout de se pencher sur la question de l’inclusion des enfants à besoins spécifiques dans les cours d’EPS dans les établissements scolaires car ma plus grande frustration est de voir que la plupart sont dispensés à la sortie de l’hôpital alors qu’il n’est plus à prouver les bien fait de l’activité physique sur notre corps mais aussi sur notre esprit !

Aujourd’hui, on veut changer les choses. On veut interpeller les politiques sur pleins de sujets, on veut rendre accessible beaucoup de choses, on veut faire de la sensibilisation dans les écoles, on veut permettre à chaque enfant de pouvoir pratiquer des activités physiques quelque soit ses besoins mais surtout en l’incluant à sa classe dans les établissements scolaires, en lui proposant de rencontrer d’autres enfants en cas d’isolement, mais surtout qu’ils prennent du plaisir et que son sourire soit présent ! 

TEP’S se donne 5 ans pour réaliser ces objectifs. 

Mais bien évidement TEP’S ne ferra rien tout seul, comme depuis le début nous comptons sur votre solidarité. Alors qui que vous soyez, inconnus, proches, associations, parents, rejoignez nous et créons un élan de solidarité capable de rendre l’impossible, possible ! 

Une chose que j’aime bien dire mais qui me semble important, TEP’S ce n’est pas qu’une seule personne mais c’est Nour, les bénévoles, toi, lui, elle, nous, vous, ils ! Chacun peut proposer ses idées et faire avancer l’association ! 

Pour finir, beaucoup m’ont dit être impressionné par ma volonté à monter ce projet et il est important de vous en dire la principale force en vous expliquant ma drogue pour y arriver. 
Si TEP’S a vu le jour et si le Corsica Adaptation a permis à Nour de vivre son rêve c’est grâce à vous tous mais c’est surtout parce qu’il y a quelques années, il y a une femme qui malgré la maladie et les événements de la vie n’a cessé de garder le sourire à l’hôpital. Son fils lui a fait une promesse, de faire perdurer son sourire dans les hôpitaux en leur permettant de pratiquer des activités physiques et de réaliser le rêve de ses enfants qu’elle aurait tant voulu aider !
Aujourd’hui, c’est avant tout à Yamina qu’il faut dire merci, car sans elle, rien n’aurait été possible !
Hommage à toi Maman, tu avais raison, tout est possible avec le sourire !

Mehdi, fondateur de l’association TEP’S.

Share on Facebook
Share on Twitter
Please reload

Retrouvez-nous

I'm busy working on my blog posts. Watch this space!

Please reload

Rechercher par Tags
Please reload

Archives
  • Facebook Basic Square
  • Twitter Basic Square
  • Google+ Basic Square

© 2023 by Kids Charity. Proudly created with Wix.com

Call us:

123-456-7890

Find us: 

500 Terry Francois St. San Francisco, CA 94158